«

»

Avr 06 2016

Imprimer ce Article

Une semaine de Twictée pas comme les autres!

Vendredi 11 mars 14h30 – Nous découvrons une chanson des Enfantastiques pour notre projet « Tous différents… Et alors? ». Le téléphone sonne. Je râle un peu… C’est le 7ème appel sur l’après-midi, ma collègue s’est absentée durant toute la semaine me laissant avec 32 élèves, la collègue qui complète mon emploi est absente elle aussi… Une journée, une semaine fatigante et un week-end qui s’approche… L’impression de ne pas avoir avancé beaucoup. Bref, les aléas d’un emploi où se mêlent la direction et l’enseignement.

Donc, le téléphone sonne. Au bout du fil, RTL-TVI et cette demande inattendue « Vous pratiquez la Twictée en classe? Peut-on venir lundi matin filmer une séance avec vos élèves? »

Premier réflexe: « Non mais ce n’est pas possible, je n’oserais jamais! Pourquoi ne contactez-vous pas une de mes collègues @samlkou? »

samlkouLe journaliste insiste un peu, juste assez pour me dire que c’est une belle occasion de mettre mon école en avant et montrer ce que l’on y fait. Après 5 minutes entre le téléphone et mes élèves qui ne comprennent pas et attendent que je leur explique ma soudaine nervosité, je raccroche. Je les regarde et je leur dis « Les amis, lundi, la télévision vient dans notre classe faire un reportage sur la Twictée! »

Cris de joie… L’innocence, l’enthousiasme et l’insouciance de l’enfance… Alors que dans ma tête l’angoisse s’immisce et plante ses premières graines. Dès la fin des cours, je contacte ma Direction et les services de notre Directeur Général Adjoint, Didier Leturcq. J’obtiens toutes les autorisations nécessaires… Pas sûre que ça m’arrange!

Lundi 14 mars 10h00 – Après 2 périodes de sport, mes 17 loulous entrent en classe. Ils sont impatients, tout beaux, rayonnants et prêts pour cette expérience hors du commun. Ma stagiaire Sarah et moi n’en menons pas large. Une série de coups discrets sur la porte. Une cameraman et un journaliste entrent. Commence alors une matinée pleine d’apprentissages et d’enthousiasme. Les enfants sont lancés et entrent immédiatement dans le vif du sujet. Ils écrivent ensemble le texte en utilisant les orthographes approchées. Nous utilisons tous nos outils pour parvenir à un texte sans erreur, essentiel pour pouvoir aider les autres à se corriger. Ensuite, les enfants travaillent en ateliers autour de la Twictée pendant que mon interview se poursuit. Chaque groupe essaie de construire des Twoutils pour nos camarades du Sahara Oriental, @CPduDesert.

cpdesert

12h00 – Nous n’avons pas entendu sonner. Pendant que Sarah conduit les enfants à la cantine, le journaliste essaie d’obtenir un témoignage de quelques élèves soudainement tétanisés. Anaïs et Lucas finissent par oser parler! Je suis tellement fière d’eux et de cette journée! Les journalistes à peine partis, je me rends compte que je ne sais pas quand et dans quelle émission le reportage sera présenté. Il faut absolument que je recontacte RTL TVI… Quand j’aurai un peu de temps!

Mercredi  16 mars 16h00 – Je termine les ateliers de théâtre. Je monte dans la voiture. A peine arrivée à Biesme-sous-Thuin, mon téléphone sonne. Je me gare et je rappelle mon correspondant. C’est Franck Légipont, un assistant de production. Tiens, c’est vrai! Je ne les ai pas encore recontactés! Je demande les informations dont j’ai besoin. Franck me confirme que nous passerons dans l’émission « De quoi je me mêle » et me fait alors une demande incroyable: participer au plateau télé du lendemain à 16 heures.

Nouveau réflexe de protection: « Non mais le direct ce n’est pas possible… Je vais bégayer ». Franck me rappelle pourquoi je me suis lancée dans cette aventure et me précise que ce ne sera pas du direct. J’accepte et je flippe! Je rentre à la maison paniquée. J’appelle ma collègue de maternelle et ma stagiaire pour les prévenir. Le sommeil viendra très difficilement cette nuit!

Jeudi 17 mars 13h00 –  Aujourd’hui, j’ai 44 ans. Mes élèves m’ont offert des fleurs, des câlins, des dessins. Je démarre de l’école, un peu stressée. Je me rends à Bruxelles pour l’émission de quoi je me mêle. J’arrive en avance parce que tout le monde m’a conseillé de partir plus tôt à cause des travaux. Durant une heure, je lis dans ma voiture, angoissée. A 16 heures, je me dirige vers les studios d’Everlasting Group. Premier contact avec Thibaut Roland. Il me guide dans les bâtiments. Il a l’air sympathique. Je me détends un peu. Peu de temps après, je suis prise en charge par une charmante assistante qui me conduit près de la maquilleuse, le coiffeur. Elle me rassure. Je rencontre petit à petit les membres de l’équipe. Ils sont eux aussi en plein reportage.

A 17h00, c’est parti! Sur le plateau je me détends aux côtés de Renaud Duquesne. Il plaisante, me prévient qu’il est dyslexique, essaie de voir la dictée. Ca y est! Je suis prête! Une grande inspiration (souvenir de Micheline et des cours de théâtre!). Après tout, je vais jouer mon rôle d’instit avec de grands enfants. Je vois le reportage. Les enfants sont supers! Comme je suis fière d’eux! Une interview et une dictée, le tournage se termine, Renaud Duquesne me fait rire une dernière fois et me remercie.

Mardi 22 mars 17h00 – Je découvre les attentats à Bruxelles (Ben oui, en classe, pas facile de suivre les actualités). L’émission ne sera pas diffusée aujourd’hui.

Lundi 28 mars 17h50 – Je reçois un tweet de @samlkou. Ca y est! Nous passons à la télévision. Je n’aurai pas vu le direct étant en vacances. Pas grave! Je regarderai la rediffusion demain!

samlkou 2Je vous propose l’extrait de l’émission durant lequel nous parlons de la Twictée.

Vous pourrez voir le reste de l’émission ici:


De quoi je me mêle ! du 28/03/2016

(12 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. VAL 10

    Waouh waouh waouh !!!!!!!!!!!!

  2. Dgedie

    C’est génial, je ne connaissais pas du tout.
    Dans notre école, nous avons accès à internet mais pas du tout aux réseaux sociaux car notre phébus nous en interdit l’accès… Sniffff Sniffff

  3. Madel

    Félicitations, ma belle. J’ai regardé l’émission et moi, je t’ai tout simplement retrouvée dans ton rôle d’instit 😉
    Vous m’avez bien fait sourire.

  4. Craie Hâtive

    Génial ! Tu as assuré Ermeline !!! Très intéressante cette émission !
    Et puis, cela fait vraiment plaisir de mettre un visage sur ton pseudo 😉

  5. Azraelle

    Bravo et merci pour ce partage d’expérience vraiment intéressant!

    Peux-tu me préciser un point?
    Est-ce que vous proposez un texte de départ aux élèves dans les 4 classes et comparez les 4 versions corrigées ou est-ce que vous corrigez des textes différents qui servent après de correction à une autre classe?

    Merci pour cette précision…

    1. Ermeline

      Si tu veux plus d’infos sur la Twictée, n’hésite pas à fureter sur ce blog: http://www.twictee.org/. En fait, nous préparons une dictée commune entre tous les instits de la team CP (et c’est pareil pour chaque twictée. Ensuite, nous cherchons l’écriture correcte de la dictée. Nous fabriquons alors des twoutils pour aider notre classe scribe à se corriger. Enfin, nous observons les twoutils envoyés par notre classe miroir et nous corrigeons nos textes.

  6. Azraelle

    Merci beaucoup pour le lien! Je vais me pencher sérieusement là dessus.
    Il y a un élément qui m’échappe malgré tes explications: pourquoi vous corrigez vos textes alors que vous en avez envoyé une version corrigée à l’autre école?
    Je reviens vers toi si je ne comprends toujours pas… Si cela ne t’ennuie pas bien sûr!
    A bientôt! J’ai des CE2, mais peut être qqs docs de chez moi pourraient t’être utiles… Tu es la bienvenue en tout cas!

  7. Azraelle

    Bon voilà si j’ai bien compris:
    la classe scribe fait une dictée initiale. Puis les élèves négocient pour en proposer une version à la classe miroir. (question 1: cette version peut-elle comporter des erreurs ou l’enseignant soit-il intervenir dans ce cas?)

    La classe miroir reçoit le texte et fabrique les twoutils, les outils basés sur les règles orthographiques. (question 2: donc ils repèrent où les règles connues ont été appliquées, si la négociation n’a pas laissé d’erreurs?)

    La classe miroir renvoie la dictée avec les twoutils et donc chaque élève de la classe scribe corrige SON PREMIER JET?

    J’ai bien compris?

    Question ultime: chaque classe assume un rôle différent à chaque fois? Tantôt scribe/tantôt miroir?

    Merci pour ta patience en tout cas!

  8. Daoudi Asmae

    Vive la Twictée Happy-Grin

  9. Vandebroek

    Bonjour,

    Merci pour cette belle découverte. J’ai très envie de me lancer dans l’aventure avec mes élèves.
    J’ai été sur le site de Twictée mais j’ai encore beaucoup de questions.

    est-ce qu’il serait possible de venir observer une leçon dans votre classe? Le fichier sur votre TBI est-il fait par vous ou transmis par le groupe de dictée?

    Quelque soit votre réponse… un grand merci pour la découverte!

    1. Ermeline

      Je vous propose un #cafétwictée dans ma classe pour vous expliquer tout cela

  10. KHALIFA

    Waouh ! Avec toi, la barre est haute !! Je n’ai pas de TBI à disposition, mais je vais quand même tenter la twictée XIX !! Bravo pour ce direct !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

[+] Zaazu Emoticons Zaazu.com